L’Alliance pour un Canada inclusif et accessible

Contexte

L’Alliance pour un Canada inclusif et accessible, (l’Alliance) est un regroupement d’organisations de personnes en situation de handicap.  Nous consultons les Canadiennes et les Canadiens sur la loi prévue en matière d’accessibilité. La liste de nos organisations membres et partenaires est disponible sur notre site Web.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à adopter une forte loi fédérale sur l’accessibilité afin de pouvoir éliminer les obstacles auxquels se heurtent les personnes handicapées et en empêcher toute nouvelle création. Le gouvernement du Canada rencontre les Canadiens et Canadiens à travers le pays afin de recueillir leurs idées à ce sujet.

L’Alliance consulte également les Canadiens sur leurs priorités en matière d’accessibilité. Nous voulons entendre les Canadiennes et les Canadiens en situation de handicap, leurs familles et aidants naturels.  Nous voulons aussi entendre d’autres intervenants comme les fournisseurs de services, les syndicats, les représentants de l’industrie et les associations.

Nous voulons recueillir vos commentaires ! Répondez à ce court sondage en ligne et parlez-nous des obstacles auxquels vous faites face.

 

Domaines que pourrait viser cette nouvelle loi sur l’accessibilité

La nouvelle loi sur l’accessibilité couvrira les domaines de compétence fédérale (à savoir régis par le gouvernement fédéral).  Ce qui inclut les chemins de fer, les compagnies aériennes, les banques, les services postaux, la radio et les télécommunications, l’assurance-emploi (AE), l’immigration, les terres et les droits des autochtones, la défense du pays et le droit criminel.

Cette loi ne visera pas les domaines de compétence provinciale, notamment les soins de santé, l’éducation, les transports municipaux, les tutelles et les droits de propriété.

 

Consentement

Vos réponses resteront anonymes.

Les résultats de ce sondage seront intégrés dans un rapport.  Des citations anonymes pourront y être ajoutées.  En répondant aux questions ci-dessous, vous acceptez que vos commentaires soient utilisés dans ce rapport.

 

Consentez-vous à participer à ce sondage ?

Oui – J’y consens          Non – Je n’y consens pas